Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2015

Retour sur images : lectures à la librairie Corbel le 19 mars pour le Printemps des Poètes

A l'occasion du Printemps des Poètes, je serai à la librairie Corbel, située 10 place de la Liberté 32800 Eauze, le jeudi 19 mars à 18h. 
Au menu : lectures poétiques croisées avec Patrice Cousin, pastelliste de son état et qui a commis tout récemment un ouvrage intitulé "Instant années" sous-titré "Petits souvenirs poétiques et autres aventures épiques". 
Pour ma part, je lirai des extraits de "Ma mère en automne", recueil de poèmes encore inédit, écrit l'automne dernier en hommage à ma mère à partir de photographies familiales comme celle-ci :


La rencontre sera suivie d'un apéritif offert aux spectateurs et aux auteurs... car lire donne soif, c'est bien connu !

Lecture de poèmes extraits de "Ma mère en automne" le 14 mars à 15h

Dans le cadre du Printemps des Poètes et avec l'association L'Ecriture Vive, je donnerai une lecture de poèmes extraits de mon recueil encore inédit intitulé "Ma mère en automne".  Cela se passera le samedi 14 mars à 15h au kiosque de Mézin (Place du Club, devant la mairie).   Ensuite, thé, café et petits gâteaux vous seront offerts avant d'écouter d'autres lecteurs pour d'autres lectures jusqu'à 18h... dont moi à nouveau à 17h cette fois pour une lecture de poèmes de Dany Moreuil. 

"Peinture" sur la page FB de Nanofictions

Nanofictions c'est un projet de la revue Kanyar dirigée par André Pangrani. Cela consiste à proposer des histoires de moins de 3000 caractères. Si votre texte est retenu, il sera publié sur la page facebook "Nanofictions". Les meilleurs textes, pourvu qu'ils soient inédits, seront publiés dans la revue papier Kanyar.
J'ai le plaisir de voir mon texte "Peinture" (remanié par rapport à la version précédemment publiée dans Lu si...) être le premier publié sur la page Facebook de Nanofictions : un grand merci à André Pangrani !
Si cela vous intéresse, vous pouvez envoyer vos contributions à redaction@revuekanyar.com en précisant en objet « Nanofictions ».

Vases Communicants avec Murièle Modély

Dans le cadre des Vases Communicants, j'échange ce mois-ci avec Murièle Modély à partir d'une photo de Francesca Woodman que nous avons choisie ensemble : 



Voici le texte de Murièle, le mien est sur son blog ici :
tu vois ce qui se passe quand on parle trop c'est ce qu'il dit assis de l'autre côté de la table enfournant dans sa bouche un quignon énorme qui roule galet rocher falaise qui tape lèvre langue palais qu'il mâche la bouche est pleine le trou s'ouvre la ferme           il dit tu vois quand on parle trop tu ne sais pas de quoi ta bouche ton chas d'aiguille les perles qui les enfile ? il dit tu vois ce qui se passe dans le miroir derrière la table ta bouche énorme est grande ouverte il mâche remâche ressasse et toi tu gardes regardes